Contactez-nous au
06 75 26 89 33

Danses Latino-américaines

LM Danse
Ces danses ont des origines latines très marquées avec un caractère joyeux, festif, insouciant ou passionnel. Les partenaires ont une grande liberté de mouvement et peuvent danser en contact ou non. Certaines danses sont évolutives (les couples se déplacent autour de la piste de danse), d’autres non.

 

La Samba

La samba

Samba

Quand on dit « Samba », on pense tout de suite au carnaval et à Rio de Janeiro.

Pourtant, c’est à Salvador de Bahia, au Brésil, que l’on peut trouver l’origine de la Samba.

En effet, c’est dans cette ville que furent débarqués les premiers esclaves venus d’Afrique qui apportèrent avec eux les rythmes endiablés caractéristiques de cette musique.

En Europe, la Samba fut adaptée à notre mentalité plus réservée et devint populaire vers 1948.

La joie de vivre de sa musique et les percussions omniprésentes, en fait la plus africaine des danses.

 

 

 

 


 

Le Cha-Cha-Cha

Le cha-cha-cha

Cha-cha-cha

C’est à Cuba que cette danse est née vers 1950.

Elaborée à partir du Mambo, qui plus tard donnera la Salsa, le Cha-Cha-Cha est vite devenu la danse la plus populaire en Amérique du Sud.

Cette danse fait penser au jeu du chat et de la souris ou, plus humainement, aux premiers regards échangés entre un jeune homme et une jeune femme qui cherchent mutuellement à se séduire.

Favorisant le contact humain, le Cha-Cha-Cha est une danse de société très appréciée.

 

 

 

 

 


 

La Rumba

LM Danse La rumba

LM Danse – Rumba

Plus ancienne que le Cha-Cha-Cha, la Rumba est aussi la plus lente des danses latino-américaines.

Introduite en Europe dans les années 1930 sous le nom de Rumba Boléro, elle est caractérisée par sa musique chaude et langoureuse.

La sensualité qui s’en dégage en fait la danse de l’amour.

 

 

 

 

 

 

 


 

Le Paso Doble

LM Danse - Paso-doble

LM Danse – Paso-doble

Né en Espagne, le Paso Doble est fait de marche militaire et de tauromachie.

Evoluant autour de la piste, les danseurs miment une corrida, dont le danseur dans le rôle du torero guide la danseuse telle la cape.

Les expressions du visage et du corps ne laissent aucun doute sur les origines de cette danse.

 

 

 

 


 

Le Jive

Le jive

Jive

Au temps du Swing, dans les années 30, est apparu le Jive.

Des compositeurs, comme Glenn Miller, auteur du célèbre « In the mood », ont fait évoluer cette musique qui deviendra un peu plus tard le Rock’n Roll.

Mais le Rock’n Roll n’ayant pas une bonne image, il fut difficile de faire accepter cette danse en Europe et surtout en Angleterre.

Actuellement, on appelle Jive, terme plus « smart », l’une des codifications du Rock’n Roll.